Différences entre un A.C.R. conventionnel et suite à noyade

La RCP face à un ACR de noyade ou suspicion de noyade doit systématiquement être précédée de 5 insufflations.

La séquence d'alerte n'est pas la même. Dans l'hypothèse du/de la sauveteuse·eur isolé·e, l'ordre à réaliser face à une noyade est la suivante :

  1. RCP (5 insufflations puis 5 cycles de 30/2 sauf enfant : 15/2)
  2. Alerte
  3. DAE

Versus l'ordre "habituel" :

  1. Alerte
  2. DAE
  3. RCP

L'hypothermie se constituera toujours plus vite pour une personne victime de noyade, que sur la terre ferme.

Dans la pratique, on peut essayer de passer l'alerte pendant la RCP grâce au mode "mains-libres" de son téléphone. Ou demander à un(e) témoin de le faire.

Page précédente : Aller plus loin que le BNSSA